partitif


partitif

partitif, ive [ partitif, iv ] adj.
partitis 1380; du lat. partitus, p. p. de partire 2. partir
Gramm. Qui considère une partie par rapport à un tout que l'on ne peut compter. Article partitif. 2. de.

partitif, partitive adjectif (latin médiéval partitivus) partitif nom masculin (latin médiéval partitivus) Se dit d'un cas ou d'une catégorie grammaticale exprimant la partie par opposition au tout. (Il existe en français des articles partitifs [du pain, de la farine] et des indéfinis partitifs [quelques, plusieurs, la plupart].)

partitif, ive
adj. GRAM Qui désigne une partie (par oppos. au tout). Articles partitifs: du, de la, des (ex. manger du pain).

⇒PARTITIF, -IVE, adj.
GRAMM. Qui exprime l'opposition de la partie au tout. Adjectif, substantif partitif; génitif partitif. Elle ignorait l'usage de ce que Saint-Loup appelait les articles partitifs et disait «avoir d'argent», «apporter d'eau» (PROUST, Guermantes 2, 1921, p.21). Il n'y a pas de forme spéciale pour l'article partitif féminin, mais l'article partitif masculin singulier [du] représente la contraction de la préposition «de» et de l'article défini «le» (DAGN. 1965).
Empl. subst. masc. sing. à valeur de neutre. Catégorie grammaticale qui exprime la partie opposée au tout. Comme l'ancien français, qui disait manger pain pour manger du pain, beaucoup de langues, comme l'italien, expriment le partitif en supprimant simplement tout article. En français, il ne reste dans les formes négatives que la préposition: ne pas manger de pain (Ling. 1972).
Prononc. et Orth.:[], fém. [-i:v]. Att. ds Ac. dep. 1762. Étymol. et Hist. Ca 1380 partitis (Aalma, Paris B.N. lat. 13032, 8813 ds ROQUES t.2, p.300: partitivus [...] partitis); 1550 partitif (L. MEIGRET, Traité de la gramm. fr., f° 120 v°, éd. W. Foerster, p.164). Empr. au lat. médiév. partitivus (XIIIes., St THOMAS D'AQUIN ds BLAISE Latin. Med. Aev.), dér. de partitum, supin du lat. partire «partager». Bbg. GUILLAUME (G.). Log. constructive interne du syst. des art. fr. Fr. mod. 1945, t.13, pp.217-219. —KUPFERMAN (L.). L'Art. partitif existe-t-il? Fr. mod. 1979, n° 1, pp.1-16. —TANASE (E.). Y a-t-il trois espèces d'art. en fr.? Z. fr. Spr. Lit. 1972, t.82, n° 1, pp.67-73.

partitif, ive [paʀtitif, iv] adj.
ÉTYM. 1380, partitis; du lat. partitus, p. p. de partire. → 2. Partir.
Ling. Qui considère une partie d'un tout. || Article partitif. 2. De, du, des. || Part, partie, fraction…, substantifs partitifs. || Mot à valeur partitive, et, subst., à valeur de partitif.

Encyclopédie Universelle. 2012.